Images & Documents du Revest

Certains albums sont équipés de pages associées qui offrent un éclairage complémentaire aux images et pdf. Un clic sur l'encadré écrit en vert au dessus des vignettes vous y emmène, et de là, un clic sur le titre de l'album vous en fait revenir. Il peut y avoir plusieurs pages associées pour un album, les pages peuvent être associées à plusieurs albums.

Certains documents de cette page peuvent être au format PDF. Selon votre équipement informatique, ils s'afficheront intégrés dans la page du site, ouverts dans un onglet séparé du navigateur ou dans le lecteur de pdf local ou bien encore téléchargés. Sur vos téléphones, par exemple, un PDF est d'abord téléchargé avant de pouvoir être lu.

2/33
HomeKeyword dardennes

1709 Création de la monnaie Dardenne

la-dardenne.jpg Le lavoir de DardennesThumbnailsChâteau de DardennesLe lavoir de DardennesThumbnailsChâteau de DardennesLe lavoir de DardennesThumbnailsChâteau de DardennesLe lavoir de DardennesThumbnailsChâteau de Dardennes


Depuis fort longtemps, des générations, les Revestois parlent de la Dardenne. Ils savent qu'il s'agit d'une pièce de monnaie qui se rattache à l'histoire locale, mais bien peu l'ont vue, ou du moins reconnue, et pourraient la décrire. Cette monnaie est pourtant assez commune et il n'est pas rare d'en trouver des exemplaires au fond d'un tiroir fourre-tout, dans un jardin en bêchant la terre, ou dans le fouillis d'un brocanteur à la foire aux puces voisine. Elle se présente en général en état de conservation médiocre. Elle a en effet si longtemps circulé chez nous. Jusqu'à la refonte des monnaies de cuivre opérée sous le Second Empire en 1854, et même par tolérance et habitude, jusqu'au début de notre siècle (le XXe).

La fabrication de la Dardenne, de son nom officiel "pièce de six deniers", fut ordonnée par un édit du roi Louis XIV donné à Versailles et "registré en la cour des monoyes" le 16 octobre 1709.

La matière première fut prise dans les arsenaux où elle avait l'avantage de ne rien coûter, se trouvant en abondance sous la forme de "canons, boêtes, pierriers et autres pièces d'artillerie défectueuses, hors d'usage et inutiles".

Les arsenaux désignés furent ceux de Toulon et de Rochefort, et les "moulins" où devait se faire la préparation des flans, et éventuellement la frappe des monnaies,  furent installés à Gond, près de l'arsenal de Rochefort et à Dardennes, à 250 mètres du château, dans ce qui était à l'époque le martinet à poudre de Val d'Ardène.

La fabrication commença en janvier 1710 et dura jusqu'au 30 avril 1712. Les flans étaient préparés à proximité des arsenaux fournissant le métal et transportés ensuite jusqu'à l'hôtel des monnaies pour la frappe, Aix-en-Provence pour les flans de Dardenne (59 millions de pièces), et peut-être Montpellier (19 millions).

Certains pensent qu'une partie des Dardenne a été non seulement préparée, mais aussi frappée au Revest. A ce jour, rien n'a pu en être démontré.


Source : Article d'Armand Lacroix dans le bulletin AVR N°3 de mars 1987

Gallica BNF pour l'Édit royal du 16 octobre 1709

Pour aller plus loin : Histoire de la Dardenne


Dimensions
866*1200
File
la-dardenne.jpg
Filesize
377 KB
Coordonnées
Visits
2086
Downloads
163
Copyright
N/A
Image id
199

0 comments

Add a comment

Droits d'utilisation - Nous citons toujours avec respect et correction nos sources et références. Nous aimerions bien que vous en fassiez autant quand vous nous empruntez photos et documents. En suite d'abus qui nous ont été signalés, nous changeons dès à présent la politique de partage traditionnelle de tous nos sites. Désormais, sauf exception expressément signalée, tous nos écrits, documents, photos et conception de site sont partagés sous la licence Creative commons : CC BY-SA 4.0 Attribution - Partage dans les mêmes conditions.

Voir aussi : Avis à nos lecteurs.

Pour tout renseignement, contactez-nous en cliquant ICI.

Merci de votre fidélité et de votre amitié.
Amis du Vieux Revest | Loisir & Culture