Images & Documents du Revest

Certains albums sont équipés de pages associées qui offrent un éclairage complémentaire aux images et pdf. Un clic sur l'encadré écrit en vert au dessus des vignettes vous y emmène, et de là, un clic sur le titre de l'album vous en fait revenir. Il peut y avoir plusieurs pages associées pour un album, les pages peuvent être associées à plusieurs albums.

Certains documents de cette page peuvent être au format PDF. Selon votre équipement informatique, ils s'afficheront intégrés dans la page du site, ouverts dans un onglet séparé du navigateur ou dans le lecteur de pdf local ou bien encore téléchargés. Sur vos téléphones, par exemple, un PDF est d'abord téléchargé avant de pouvoir être lu.

18/31
Garnement3.jpg Marchands de tapis !ThumbnailsCatachrèse !Marchands de tapis !ThumbnailsCatachrèse !Marchands de tapis !ThumbnailsCatachrèse !Marchands de tapis !ThumbnailsCatachrèse !


Edition Gallimard Jeunesse, 2014



Tintinophilie : Les 7 boules de cristal, page 59, case 3

Le plus gentil des jurons du Capitaine Haddock (Lexilogos)



Étymologies d’Émile Littré



Pathologies verbales : lésions de certains mots dans le cours de l’usage, ou comment les mots changent de sens (1880).



Garnement, anciennement garniment, vient de garnir. Comment un mot issu d'une telle origine a-t-il pu jamais arriver au sens de mauvais drôle, de vaurien ? Le sens original est ce qui garnit : vêtement, ornement, armure. Dans les hauts temps, il n'y en a pas d'autre. Mais, au quatorzième siècle (car ce grand néologisme d'acception ne nous appartient pas, il appartient à nos aïeux), l'usage transporte hardiment ce qui garnit à celui qui est garni ; et, avec l'épithète de méchant, de mauvais, il fait d'une mauvaise vêture un homme qui ne vaut pas mieux que son habillement. Il va même (car il ne dit jamais un bon garnement) jusqu'à supprimer l'épithète méchant, mauvais, sans changer le sens : un garnement. On doit regretter que, pour la singularité des contrastes, le sens de vêtement n'ait pas été conservé à côté de celui de mauvais sujet.




Recherche : Wiktionnaire



Étymologie


De garnir (« défendre, équiper ») avec le suffixe -ment.

De l'ancien français garnement (« équipement »). À partir du XIVe siècle, il s'emploie principalement pour désigner le soldat d'une garnison. Il est presque toujours précédé de mauvais ou de méchant pour désigner un individu qui ne vaut pas mieux que son habillement.


Nom commun, masculin



1. Mauvais sujet, vaurien

"  Mais ce qui fit surtout de lui le pire des garnements, ce fut le beau dédain qu’il contracta pour les pauvres diables qui gagnaient le matin leur pain du soir.  " Emile Zola, La Fortune des Rougon, 1870

"  Le garnement alla plus loin, quémandant à chaque table une consommation que tous lui refusaient.  " Francis Carco, Images cachées, Ed. Albin Michel Paris, 1928



2. Enfant mal élevé.

"  Vétérans chevronnés de la guerre des boutons, grands maraudeurs de pommes et abatteurs de noix, tous, garnements de dix à douze ans, nous avions ce printemps-là reformé notre association de bandits grimpeurs, pillards aériens et détrousseurs de nids. " Louis Pergaud, La traque aux nids dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921

"  Il avait voué son existence à deux générations de garnements dont la principale distraction consistait à le faire tourner en bourrique. " Antoine Bello, Mateo, 2013, Collection blanche p16

"  Les gentils cons qui décrétaient le Bien et le Mal comprenaient qu'un garnement tirât les cheveux d'une fillette, pas qu'il lui roulât un patin ! Sœur Marie me le fit bien savoir ! Purification de ma bouche vilaine par la cascade d’ave au pied de saint Joseph."  Pierre-Robert Leclercq, Les Gabyandre, Librairie Fayard, 1978



Synonymes :



mauvais garçon – salaud – enfant mal élevé – affreux jojo – arsouille – chenapan – galopin – monstre – voyou …


Quelques références en ancien français



1. Défense, protection.

"  Franceis i perdent lor meillurs guarnemenz (défenseurs) " Chanson de Roland, XIe s.



2. Équipement du soldat, habillement.

"  Bele robe et biau garnement  Amendent les gens durement  " Roman de la Rose, XIIe s.



"  Il vous renvoiera, ce dist, l'equipollent,

Se vous à lui donnez respit tant seulement,

Qu'il puist entrer en Rennes bien et paisiblement,

Ou vous gardez de lui et toute vostre gent.

Dist li ducs de Lencloistre : par le mien serrement,

Ja trieves ne donrai à itel garniment. " 

Guesclin, XIVe s.



3. Garnement, vaurien :

"  un mauvais garnement qui s'appeloit Listier. "   XVe s 

"  tu es lais garnemens " XVe s.



Références

Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881–1902

« garnement », dans Emile Littré, Dictionnaire de la langue française, 1872–1877


Beatrix Potter



Beatrix Potter



Beatrix Potter est née le 28 juillet 1866, dans une famille du barreau londonien. Elle passe son enfance et son adolescence dans l'ambiance austère et compassée de la haute bourgeoisie victorienne. Pour elle, point d'amis, point d'école. Les années se suivent avec leur rituel immuable de séjours à la mer en Écosse ou à la campagne dans la région des lacs. On se déplace en famille, avec gens de maison et voitures à cheval. Elle trompe la solitude et l'ennui à coups de crayons et de pinceaux. Observatrice avisée, elle croque tout ce qui l'entoure, faune et flore et se prend de passion pour les champignons. Bien vite ses cahiers se remplissent et son troisième étage solitaire se transforme en un véritable zoo : elle y élève lapins, souris blanches, oiseaux.

Les années passent. Plus de trente, avant qu'une lettre envoyée à un petit garçon, pour lequel elle invente une histoire autour de son cher lapin Peter, ne donne le départ à la courte mais très féconde période de création qui la rendra légendaire. Éditée chez Warne à partir de 1901, elle publie en treize ans une vingtaine de livres.

Forte personnalité, dotée d'un caractère assez abrupt, bourru et parfois autoritaire, elle a créé tout un monde peuplé de personnages croqués sur le vif et toujours pleins d'espièglerie.

Artiste authentique d'une extrême sensibilité, cette pionnière de l'écologie à sa façon est décédée en 1943, à l'âge de 78 ans.

Source : Éditions gallimard


Author
Pierrette, Marie-Hélène
Dimensions
1529*2000
File
Garnement3.jpg
Filesize
2027 KB
Visits
8625
Downloads
65
Copyright
N/A
Image id
2961

0 comments

Add a comment

Droits d'utilisation - Nous citons toujours avec respect et correction nos sources et références. Nous aimerions bien que vous en fassiez autant quand vous nous empruntez photos et documents. En suite d'abus qui nous ont été signalés, nous changeons dès à présent la politique de partage traditionnelle de tous nos sites. Désormais, sauf exception expressément signalée, tous nos écrits, documents, photos et conception de site sont partagés sous la licence Creative commons : CC BY-SA 4.0 Attribution - Partage dans les mêmes conditions.

Voir aussi : Avis à nos lecteurs.

Pour tout renseignement, contactez-nous en cliquant ICI.

Merci de votre fidélité et de votre amitié.
Amis du Vieux Revest | Loisir & Culture