Images & Documents du Revest

Certains albums sont équipés de pages associées qui offrent un éclairage complémentaire aux images et pdf. Un clic sur l'encadré écrit en vert au dessus des vignettes vous y emmène, et de là, un clic sur le titre de l'album vous en fait revenir. Il peut y avoir plusieurs pages associées pour un album, les pages peuvent être associées à plusieurs albums.

Certains documents de cette page peuvent être au format PDF. Selon votre équipement informatique, ils s'afficheront intégrés dans la page du site, ouverts dans un onglet séparé du navigateur ou dans le lecteur de pdf local ou bien encore téléchargés. Sur vos téléphones, par exemple, un PDF est d'abord téléchargé avant de pouvoir être lu.

14/31
zapotheque.jpg Bachi-Bouzouk !ThumbnailsLépidoptère !


Tintinophilie



Juron utilisé dans l’album : Le Temple du Soleil

Il est le quatorzième album de la série de bande dessinée » Les Aventures de Tintin », créée par le dessinateur belge Hergé. L'histoire constitue la seconde partie d'un diptyque qui débute avec Les Sept Boules de cristal.

La civilisation zapotèque était une civilisation amérindienne précolombienne qui s'est épanouie dans la vallée de Oaxaca au sud de la Mésoamérique de structure matriarcale. Des preuves archéologiques montrent que cette culture remonte au moins à 2500 ans.

 Source : Wikipedia



La civilisation zapothèque



La civilisation zapotèque est l’une des plus anciennes et importantes du Mexique. . Ses origines remonteraient à environ 1500 ans avant la naissance du Christ. Durant la période qui précède l’invasion espagnole du XVIe siècle, ce peuple aux coutumes et mode de vie propres fut le plus imposant dans la vallée d’Oaxaca. De sa culture ont été héritées diverses caractéristiques méso-américaines, dont le calcul en base 20 et le concept de cité-état. Aujourd’hui, plusieurs monuments sont encore visibles dans l’ancienne capitale zapotèque, à Monte Albàn.

Le nom d’origine du peuple zapotèque était Benezaa ou Ben-Zoa ou encore Vinizza, signifiant « peuple des nuages ». Leur appellation actuelle, les Zapotèques aurait été inventée par les Aztèques en langue nahuatl. Elle vient du nom d’un arbre zapote ou sapotier. Selon leurs croyances, leurs ancêtres proviendraient de cet arbre, d’où leur appellation.

Source :Amérique du sud.org

Ce peuple était polythéiste et priait deux principaux dieux : Cocijo, le dieu de la pluie et Coquihani, celui de la lumière. Selon les légendes, les rituels étaient souvent marqués par des sacrifices humains. D’autres divinités ayant une relation avec l’agriculture sont présentes dans la religion zapotèque, notamment Pitao Cozobi, le dieu du maïs.

En ce qui concerne leur écriture, elle est considérée comme l’une des plus anciennes du Méso-Amérique. Elle se présente sous forme glyphique, se lisant en colonnes de haut en bas. D’après les fouilles archéologiques, la fresque la plus ancienne représentant l’écriture zapotèque est la pierre appelée « Danzante ». Elle fut découverte à San José Mogote, en Oaxaca et daterait d’environ -500 ans.

Quant à l’architecture des bâtiments zapotèques, elle est marquée par l’utilisation des pierres ou du mortier au niveau des habitations. Les murs des édifices religieux étaient décorés par du stuc, une sorte d’enduit mural similaire au marbre.



Le Zapote



zapoteUn des fruits préférés des Dominicains.

Le zapote, papayo carica papaya, mamey zapote, ou sapotille dominicaine, dont le nom scientifique est Pouteria sapota, et qui est également appelé Lucuma mammosa, est une espèce arboricole de la famille des sapotacées.

 



Description



Les fruits peuvent être fusiformes, allongés, à forme d’ellipse ou bien sphérique, et pèsent jusqu’à 3 kg.

Leur taille moyenne est de 10 à 25 cm de long et 8 à 12 cm de large, et la chair peut avoir des textures et couleurs différentes, allant du grisâtre à l’orangé.

Dans son intérieur, le zapote renferme un très joli noyau, allongé, lisse, brillant, de couleur café sombre sur le segment dorsal, et couleur cannelle sur la partie ventrale, et d’une longueur avoisinant la moitié de celle du fruit.



Arbre



L’arbre de zapote peut atteindre les 20-25 m de hauteur, sa cime est symétrique ou irrégulière, et il possède de grosses branches et un feuillage dense.

Les feuilles sont ovales ou lancéolées et se concentrent sur l’extrémité des branches.

Les fleurs sont petites et quasiment sessiles, et poussent en grand quantité sous les branches nouvelles et tout au long des branches sans feuilles.



Propriétés



La sapotille dominicaine est utilisée comme un vrai remède pour les maladies gastro-intestinales. Au sud de Cuba, elle est aussi utilisée pour traiter les maux de tête et les maladies vénériennes.

Beaucoup de données témoignent de l’utilisation de la sapotille dominicaine comme antiseptique durant la Guerre Hispano Américaine.

source : republique-dominicaine.live



Bière



Il existe même une bière qui porte le doux nom de El Zapote.
biere-zapote.jpg


Author
Pascale
Dimensions
562*432
File
zapotheque.jpg
Filesize
52 KB
Visits
5649
Downloads
35
Copyright
N/A
Image id
2988

0 comments

Add a comment

Droits d'utilisation - Nous citons toujours avec respect et correction nos sources et références. Nous aimerions bien que vous en fassiez autant quand vous nous empruntez photos et documents. En suite d'abus qui nous ont été signalés, nous changeons dès à présent la politique de partage traditionnelle de tous nos sites. Désormais, sauf exception expressément signalée, tous nos écrits, documents, photos et conception de site sont partagés sous la licence Creative commons : CC BY-SA 4.0 Attribution - Partage dans les mêmes conditions.

Voir aussi : Avis à nos lecteurs.

Pour tout renseignement, contactez-nous en cliquant ICI.

Merci de votre fidélité et de votre amitié.
Amis du Vieux Revest | Loisir & Culture