Un inventaire collaboratif illustré et géolocalisé du patrimoine de notre village
Du haut de la tour
 

1907 Fondation du Groupe Revestois

1907-Fondation-du-Groupe-Revestois.jpg ThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habituésThumbnailsLe café du matin avec Jon et les habitués


Le Groupe Revestois semble être un café dans notre village du Revest, mais c'est bien autre chose aussi. C'est déjà depuis bientôt 110 ans un élément de notre patrimoine, de notre paysage, au numéro 1 sur la gauche de la rue de la Paix, juste après l'église, dans cette maison qui a servi de presbytère pendant quelques décennies.



Le Groupe Revestois est une association, que dans la commune on appelle Le Cercle. Peut-être parce qu'il est issu d'un cercle républicain, appelé Union socialiste du Revest, dont on sait peu de choses sinon qu'il est mentionné dans la lettre au Conseil Municipal de février 1907 pour demander que lui soit loué le local du 1 rue de la Paix, et qu'il y est référé dans l'article 1er des statuts du 2 mars 1907 du Groupe Revestois.



Ces statuts ne renient pas les probables activités politiques des premières années du groupe, habituelles des cercles républicains. Enfin pas franchement : tout en conservant la même entité, ils en changent le nom en Groupe revestois d'intérêt local, la placent délibérément dans le cadre des associations dont la loi de 1901 vient d'organiser l'environnement juridique mais n'en fixent pas réellement l'objet comme si la nouvelle appellation expliquait tout.



Dans les premières décennies du XXe siècle, la quasi totalité des habitants du Revest faisaient partie du Cercle. Enfin, on cause des Revestois, là. Car on ne trouve pas trace à cette époque de Revestoises parmi les membres (on disait "camarades"). Non que ce fut interdit par les statuts, mais c'est un fait.



Dans la salle du Groupe, se déroulaient fêtes, représentations, réunions, conférences. C'était surtout un café où, la journée terminée, les hommes se retrouvaient pour prendre l'apéritif, discuter ou lire le journal dont le Groupe avait pris l'abonnement.



Les autres associations du village y avaient leur siège et y tenaient leurs réunions.



En 1985, de nouveaux statuts vont attribuer à l'association la gestion d'un bar et la création d'activités annexes fixées par un règlement intérieur. Le but est de promouvoir de façon générale et plus étendue les loisirs et les divertissements relatifs au maintien des contacts et des amitiés dans tout le village, ainsi que le respect des traditions historiques et culturelles. L'association s'interdit toute décision ou manifestation présentant un caractère politique ou confessionnel. On notera qu'entre temps, les Revestoises y ont fait leur entrée, on ne saurait dire quand exactement, mais en 1985, c'est Hélène Figari qui est présidente.



Source Article de Édouard Fousse paru dans Var-Matin le 28 novembre 1977 et repris dans le bulletin N°46 de mai 2007 de la Société des Amis du Vieux Revest et du Val d'Ardène

Pour aller plus loin : sur Revestou http://revestou.fr/pages/158-le-groupe-revestois-le-cercle-fr.php



Katryne Chauvigné-Bourlaud


Total hits: 1700107
Most recent 10 minutes hits: 27
Current hour hits: 192
Yesterday hits: 4419
Last 24 hours visitors: 110
Current hour visitors: 15
Recent guest(s): 7