Images & Documents du Revest-les-Eaux

Des photos sur des cartes
Un inventaire collaboratif illustré et géolocalisé du patrimoine de notre commune
Cliquer sur la première image d'un album pour faire défiler les suivantes

1709 Création de la monnaie Dardenne

la-dardenne.jpg Les grottes de la Ripelle et du LauronThumbnailsPierre TrofimoffLes grottes de la Ripelle et du LauronThumbnailsPierre TrofimoffLes grottes de la Ripelle et du LauronThumbnailsPierre Trofimoff


Depuis fort longtemps, des générations, les Revestois parlent de la Dardenne. Ils savent qu'il s'agit d'une pièce de monnaie qui se rattache à l'histoire locale, mais bien peu l'ont vue, ou du moins reconnue, et pourraient la décrire. Cette monnaie est pourtant assez commune et il n'est pas rare d'en trouver des exemplaires au fond d'un tiroir fourre-tout, dans un jardin en bêchant la terre, ou dans le fouillis d'un brocanteur à la foire aux puces voisine. Elle se présente en général en état de conservation médiocre. Elle a en effet si longtemps circulé chez nous. Jusqu'à la refonte des monnaies de cuivre opérée sous le Second Empire en 1854, et même par tolérance et habitude, jusqu'au début de notre siècle (le XXe).



La fabrication de la Dardenne, de son nom officiel "pièce de six deniers", fut ordonnée par un édit du roi Louis XIV donné à Versailles et "registré en la cour des monoyes" le 16 octobre 1709.



La matière première fut prise dans les arsenaux où elle avait l'avantage de ne rien coûter, se trouvant en abondance sous la forme de "canons, boêtes, pierriers et autres pièces d'artillerie défectueuses, hors d'usage et inutiles".



Les arsenaux désignés furent ceux de Toulon et de Rochefort, et les "moulins" où devait se faire la préparation des flans, et éventuellement la frappe des monnaies,  furent installés à Gond, près de l'arsenal de Rochefort et à Dardennes, à 250 mètres du château, dans ce qui était à l'époque le martinet à poudre de Val d'Ardène.

La fabrication commença en janvier 1710 et dura jusqu'au 30 avril 1712. Les flans étaient préparés à proximité des arsenaux fournissant le métal et transportés ensuite jusqu'à l'hôtel des monnaies pour la frappe, Aix-en-Provence pour les flans de Dardenne (59 millions de pièces), et peut-être Montpellier (19 millions).

Certains pensent qu'une partie des Dardenne a été non seulement préparée, mais aussi frappée au Revest. A ce jour, rien n'a pu en être démontré.




Source : Article d'Armand Lacroix dans le bulletin AVR N°3 de mars 1987

Gallica BNF pour l'Édit royal du 16 octobre 1709

Pour aller plus loin : La Dardenne http://revestou.fr/pages/076-musee-la-dardenne-fr.php


Stage 1: Write the message
Error! Please enter a text.
Title* :
Error! Please enter a text.
Message* :
Stage 2: Edit the information
Error! Please enter a text.
Error! Please enter a valid e-mail.
Sender* :
Error! Please enter a text.
Error! Please enter a valid e-mail.
Recipient* :
Add a recipient
Stage 3: Options
e-mail format :
Period of validity :
Stage 4: Send the e-card!
* Mandatory fields

Copyright
N/A
Dimensions
866*1200
File
la-dardenne.jpg
Filesize
377 KB
Carte
View on OpenStreetMap
Rating score
no rating
Rate this photo
Visits
446

0 comments

Add a comment

Total hits: 891351
Most recent 10 minutes hits: 7
Current hour hits: 59
Yesterday hits: 1042
Last 24 hours visitors: 491
Current hour visitors: 32
Recent guest(s): 1