Images & Documents du Revest

Certains albums sont équipés de pages associées qui offrent un éclairage complémentaire aux images et pdf. Un clic sur l'encadré écrit en vert au dessus des vignettes vous y emmène, et de là, un clic sur le titre de l'album vous en fait revenir. Il peut y avoir plusieurs pages associées pour un album, les pages peuvent être associées à plusieurs albums.

Certains documents de cette page peuvent être au format PDF. Selon votre équipement informatique, ils s'afficheront intégrés dans la page du site, ouverts dans un onglet séparé du navigateur ou dans le lecteur de pdf local ou bien encore téléchargés. Sur vos téléphones, par exemple, un PDF est d'abord téléchargé avant de pouvoir être lu.

56/3873
Home

Philippe Chabaneix

Philippe-Chabaneix.jpg Jean-Pierre GiaccobazziThumbnailsPhilippe Rocchi, un hussard noir de la RépubliqueJean-Pierre GiaccobazziThumbnailsPhilippe Rocchi, un hussard noir de la RépubliqueJean-Pierre GiaccobazziThumbnailsPhilippe Rocchi, un hussard noir de la RépubliqueJean-Pierre GiaccobazziThumbnailsPhilippe Rocchi, un hussard noir de la République


ORAGES

Bien qu'ils restent pareils à de secrets feuillages

Balancés par le vent dans la fraîcheur des bois,

Les orages du cœur sont les plus grands orages

Puisqu'ils durent des nuits longues comme des mois.

 

Les orages du cœur, les forêts sous l'averse,

La peine qui déchire et meurtrit lentement...

Et pourtant veuille encor l'Amour, enfant perverse,

Que tes charmes trompeurs soient doux à mon tourment !

 

Extrait de "Mémoire du cœur",Philippe Chabaneix, 1952

 

MATIN D'ÉTÉ

Par cette claire matinée

Où vers l'azur montent des chants

Elle va, la tête inclinée

Sur un bouquet de fleurs des champs,

 

Et dans sa grâce éblouissante

Au frais parfum de rose-thé

Danse la flamme renaissante

D'un ancien et fol été.

 

LE SOURIRE

Il y avait des fruits odorants dans l'armoire

Et d'anciens pastels sur les murs de la chambre

Où tu m'ouvris tes bras une nuit de novembre

Et dénoua pour moi ta chevelure noire.

 

Le vent du nord soufflait...

Nous l'entendions à peine

Tant nos coeurs battaient fort... Puis, à l'aurore, amie,

Je me souviens que tu souriais endormie,

Ayant chassé de toi toute ombre et toute peine.

 

Extraits de "Musiques du temps perdu", Philippe Chabaneix, Ed. Pierre Seghers, 1960



Pour aller plus loin : Le Revest-les-Eaux et son siècle des lumières., 2004, publication AVR/Loisir & Culture. A découvrir là : http://revestou.fr/pages/057-ecrivains-et-artistes-presentation-du-livre-paru-en-2004-fr.php



 


Dimensions
866*1200
File
Philippe-Chabaneix.jpg
Filesize
364 KB
Visits
988
Downloads
180
Copyright
N/A
Image id
173

0 comments

Add a comment

Droits d'utilisation - Nous citons toujours avec respect et correction nos sources et références. Nous aimerions bien que vous en fassiez autant quand vous nous empruntez photos et documents. En suite d'abus qui nous ont été signalés, nous changeons dès à présent la politique de partage traditionnelle de tous nos sites. Désormais, sauf exception expressément signalée, tous nos écrits, documents, photos et conception de site sont partagés sous la licence Creative commons : CC BY-SA 4.0 Attribution - Partage dans les mêmes conditions.

Voir aussi : Avis à nos lecteurs.

Pour tout renseignement, contactez-nous en cliquant ICI.

Merci de votre fidélité et de votre amitié.
Amis du Vieux Revest | Loisir & Culture