Un inventaire collaboratif illustré et géolocalisé du patrimoine de notre village
Du haut de la tour
 

Jusquiame blanche, Hyoscyamus albus

20201010_112515.jpg Pause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspensionPause sous le micocoulier de la Place St MarcThumbnailsUne belle en suspension


Le Revest-les-Eaux, village, 10 octobre 2020



Dite aussi "Plante des sorcières".



C'est une annuelle qui fleurit de mars à septembre et donne, malgré son nom, des fleurs plutôt jaunâtres.



Les jusquiames, en tant que plantes toxiques, ont toujours été associées aux sorcières. Leurs effets hallucinogènes donneraient l'impression de léviter et sont souvent considérés comme la source du mythe du vol des sorcières, qui les utilisaient en onguent. D'après Homère, dans l'Odyssée, le philtre de Circé qui change les compagnons d'Ulysse en porcs en contient (L'Herbier des plantes sauvages, Pierre et Délia Vignes, Larousse).


Total hits: 3052961
Most recent 10 minutes hits: 33
Current hour hits: 308
Last 24 hours visitors: 217
Current hour visitors: 19
Recent guest(s): 8